Printemps

Entre deux poussées de coronavirus, les bourgeons poussent aussi et le printemps fait son apparition. Les magnolias, prunus et autres cerisiers sont en train de fleurir, à des degrés très divers selon leur emplacement et leur exposition au soleil, et au détour d’une rue quelconque on peut être frappé par la splendeur d’un de ces arbres en pleine floraison.

Après un hiver globalement très doux pour la ville, seulement quelques jours en-dessous de zéros et une seule journée de neige, le printemps a démarré précocement, même si les températures jouent au yoyo depuis quelques semaines, alternant entre des journées encore fraîches (~5-6°C) et d’autres beaucoup plus douces (on a frisé les 20°C il y a deux semaines), avec un soleil généreux, ce qui évidemment ne fait rien pour ralentir la propagation du virus, ni pour inciter au cloisonnement des habitants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s