Little Island

L’endroit à la mode du moment à NYC est Little Island, une toute petit île – son nom a le mérite d’être descriptif – artificielle édifiée sur des pilotis de béton sur la rivière Hudson au niveau du sud de Chelsea, à un jet de pierre du Whitney Museum et de la High Line. L’endroit fait partie d’un vaste programme de réhabilitation des anciens docks et jetées qui jalonnent le bord de l’Hudson à Manhattan, et est intégré au Hudson River Park qui forme une mince bande de terrain sur grosso modo toute la longueur de l’île de Manhattan côté Hudson.

L’île, posée à une vingtaine de mètres du rivage auquel elle est reliée par deux passerelles, a un plan parfaitement carré vu du ciel, mais les architectes ont rivalisé d’imagination pour dessiner un maximum de relief et les chemins les plus sinueux possibles pour donner l’illusion d’un espace plus vaste. L’unique terrain plat du lieu est une petite esplanade entourée de buvettes et ombragée par de larges parasols. À proximité un petit amphithéâtre en bois ouvre sur la rivière. Le reste est un ensemble de pelouses et de pentes herbeuses plantées de quelques arbres et massifs de fleurs, ménageant des points de vue instagrammables sur les alentours. Quelques attractions sonores – un carillon actionné en sautant sur des plaques de laiton à côté de l’entrée – ou visuelles – des trompe-l’œil que l’on peut faire tourner – ponctuent également le parcours.

L’île remplace une jetée en béton – le Pier 54 – inutilisée depuis le début des années 80 et endommagée par la tempête Sandy en 2012. Même si l’effort de réhabilitation est louable, la dépense en énergie et matériaux paraît disproportionnée, par rapport à un réaménagement plus simple de l’endroit.

L’île a ouvert en mai ou juin et, forcément, était prise d’assaut dans les semaines qui ont suivi par les New-Yorkais friands de nouveauté . L’accès est gratuit mais il faut réserver au préalable un créneau d’entrée sur le site. Une fois entré, on peut y rester aussi longtemps qu’on le souhaite. Malgré la limitation – censément – du nombre d’entrées sur une plage de temps donnée, l’île était très (trop) peuplée, l’effet week-end ensoleillé aidant…

Le Financial District et TriBeCa vus depuis Little Island

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s