Bird on the wire

Like a bird on the wire

Like a drunk in a midnight choir

I have tried in my way to be free

Leonard Cohen, Bird on the wire (extrait)

Une simple balade permet de constater visuellement qu’à New York, les fils électriques sont rarement, pour ne pas dire jamais, enterrés. Ce qui donne des arrangements artistiques improbables côté pile, et un fouillis innommable côté face.

Quelques exemples en photo, au gré d’une promenade.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s