Henry et Ida

Henry et Ida sont deux voyageurs de passage qui se sont invités récemment à New York et ailleurs. Ils n’étaient pas la bienvenue et ils se sont d’ailleurs comportés comme le célèbre éléphant (ou le taureau dans la version anglaise) dans le magasin de porcelaine.

Henry et Ida sont les tempêtes tropicales (/ouragans) qui se sont abattues sur l’est des États-Unis et notamment sur New York en moins d’une semaine.

Pour répondre rapidement aux inquiétudes éventuelles : Nous allons bien, nous n’avons pas eu de dégât.

Henry s’est pointé samedi dernier. Cela faisait plusieurs jours que tous les médias et sites de météo le traquaient et le mot d’ordre général était « brace for impact! » Henry a remonté la côté atlantique, a eu la bonne idée au dernier moment de passer un peu plus au large de New York que ce qui était initialement prévu, puis a frappé l’est de Long Island, le Rhode Island et le Connecticut qui s’étaient barricadés pour l’occasion. Il y a eu quelques inondations à Brooklyn mais la ville en a surtout été quitte pour un orage et une grosse averse samedi soir qui nous a copieusement rincés – il se trouve que nous étions dessous une vingtaine de minutes, nos vêtements ont mis deux jours à sécher. Henry a établi un nouveau record de précipitations à NYC avec près de 18cm d’eau tombée en quelques heures.

Ce record aura duré 4 jours.

Ida a suivi dans la foulée et a fait bien davantage de dégâts. Entre autres, les huit lignes de haute tension qui alimentaient la ville de la Nouvelle Orléans ont toutes été coupées – l’un d’elle est même apparemment tombée dans le Mississippi – privant près de 900 000 personnes de courant (donc plus de frigo, plus de clim, etc), plusieurs centaines de milliers de personnes n’ont d’ailleurs toujours pas l’électricité, l’opérateur local a annoncé qu’il faudrait des semaines de travaux pour tout rétablir. Ida est devenu le 5e ouragan le plus puissant a jamais avoir touché les côtes américaines. Ensuite l’ouragan a remonté les terres vers le nord-est, via l’Alabama, le Tennessee, la Caroline du Nord, la Virginie, le Maryland, La Pennsylvanie, le New Jersey, New York, le Connecticut. Pour l’instant, on dénombre 49 morts dans ces cinq derniers États, sachant que le bilan va très probablement s’alourdir, car il y a encore des disparus. Le New Jersey a été le plus durement touché, avec 25 morts, et des maisons tout simplement rasées. Dans cet État, des vents à 150 mph (240 km/h !) ont été mesurés à certains endroits. On voit à la télé des gens essayer d’extraire quelques chose d’encore utilisable du tas de mikado qui est tout ce qu’il reste de leur habitation. Pour rappel, les maisons sont généralement construites avec une armature en bois, avec peu de fondations. Dans la Pennsylvanie voisine, des routes ont été tellement submergées que l’eau atteint presque le tablier des ponts qui les enjambent (exemple avec la photo en haut de cet article) ! Bien qu’un peu moins haut, le niveau de l’eau sur une voie express (photo en haut de cet article) à New York reste impressionnant. On peut voir aussi les photos avant / après d’un stade de base-ball dans le New Jersey, transformé en piscine.

Ida a frappé New York mercredi dans la soirée. Les trombes d’eau ont submergé le métro, transformé les routes en rivière et envahi les sous-sols. Le jour s’est levé jeudi matin sur un beau ciel bleu, et les New-Yorkais ont sorti les pompes et commencé à évaluer les dégâts. Ce jour-là, plus d’un magasin du quartier affichait un écriteau « temporarily closed due to flooding ». Aujourd’hui samedi, le trafic du métro reste très perturbé, même si des stations ont rouvertes. La ville dénombre 12 morts, dont 11 qui vivaient dans ces appartements en sous-sols éclairés par des soupiraux, par lesquels s’est engouffrée l’eau, et qui n’ont pas réussi à sortir à temps, y compris un couple et leur enfant de 2 ans dans le quartier voisin de Woodside. Autant dire que ce sont à nouveau les personnes à revenu modeste qui ont payé le plus lourd tribut.

Ida a au passage établi un nouveau record de précipitations à NYC à 18,3 cm de pluie tombée en quelques heures.

Un commentaire sur “Henry et Ida

  1. Impressionnant, ces 18 cm en quelques heures par deux fois à quelques jours d’affilée 😮
    Content quand même de savoir que vous en avez été quittes pour une grosse douche…
    Bertrand

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s