The Berkshires (Massachusetts)

Lake Onota, près de Pittsfield, MA

Les Berkshires sont la région à l’ouest du Massachusetts. Elle ressemble au comté de Litchfield (Connecticut) qu’elle prolonge au nord : relief de collines et petites montagnes boisées traversées par d’agréables sentiers de randonnées, dont en particulier l’Appalachian Trail. Plusieurs lacs que sillonnent des canoés, kayaks, petits bateaux et jetskis. Ici aussi, la saison de l’automne, lorsque les arbres se parent de feuillage rutilant est une haute saison touristique. Nous avons d’ailleurs aperçu quelques arbres qui commençaient à prendre leurs couleurs, alors que nous n’étions que mi-septembre et que la température était douce.

La ville de Pittsfield, posée à peu près au milieu de la région, et probablement la plus importante agglomération du coin, est l’archétype de la ville de taille moyenne construite après le début de l’essor de l’automobile. Le centre-ville est un large tronçon d’avenue long d’environ 500 mètres et que bordent des boutiques. Point. Les autres commerces, restaurants et lieux de culte sont éclatés jusqu’à plusieurs kilomètres tout autour, le long d’avenues, dans des zones d’activités ou bien à un coin de rue incongru. Tout autour s’étend la vaste zone résidentielle où il n’y a pas un habitant qui n’ait une vaste maison entourée d’un gazon et flanquée d’un garage pouvant contenir au moins deux voitures. Le genre d’endroit où même le chien doit prendre la voiture pour aller faire sa promenade.

En cette période de Covid, les déplacements ont un parfum différent, notamment car avant d’entrer dans un État, il faut au préalable vérifier ses éventuelles restrictions à l’entrée en fonction de l’État d’où l’on vient. Chaque État – en tous cas ceux de New York, Connecticut et Massachusetts que nous avons parcourus cette fois-ci – publie sur son site ses restrictions de déplacement en raison de la Covid, avec les quatorzaines et formulaires obligatoires si l’on arrive d’un État considéré comme non sûr, et les fortes amendes auxquelles s’expose tout contrevenant. D’ailleurs il est amusant de constater que chaque État a ses propres critères et sa propre liste d’États sûrs, si bien que le Connecticut était par exemple plus tolérant que le Massachusetts. Pour nous simplifier la vie et éviter les quatorzaines, nous avons pris soin de nous assurer que tant notre État de résidence (New York) que ceux de villégiatures (CT et MA) considéraient les deux autres comme sûrs. En revanche nous roulions avec une plaque de l’Ohio. C’est l’inconvénient des voitures de location, on ne maîtrise pas son immatriculation. Il se trouve que l’Ohio n’était pas considéré comme sûr et nous avions pris nos précautions pour prouver d’où nous venions. En l’occurrence, nous n’avons rencontré aucun contrôle et personne ne nous a rien demandé. La seule personne qui nous a demandé si nous venions de l’Ohio en voyant notre plaque est un motard sur la première aire de repos où nous nous sommes arrêtés, et c’était plus probablement parce qu’il était fan de cet État, voire parce que lui-même en était originaire.

sur l’Appalchian Trail
Lake Pontoosuc, près de Pittsfield, MA

3 commentaires sur “The Berkshires (Massachusetts)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s