New York, New York

Downtown Manhattan vu depuis Liberty Island

New York City, pour la différencier de l’État de New York dans lequel elle se trouve, est la ville la plus peuplée des États-Unis avec environ 8,4 millions d’habitants (chiffres 2018) et représente près de la moitié de la population de l’ensemble de l’État de New York. Elle est composée de cinq boroughs fusionnés en une seule ville en 1898 et occupe un territoire de 784 km² (par comparaison, Paris a une superficie de 105 km² en incluant le Bois de Vincennes et le Bois de Boulogne). Liste des boroughs par ordre alphabétique (chiffres 2017) :

  • Bronx (109 km², 1,5 m d’habitants)
  • Brooklyn (183 km², 2,6 m d’habitants) : le plus peuplé
  • Manhattan (59 km², 1,6 m d’habitants) : le plus petit (!)
  • Queens (281 km², 2,4 m d’habitants) : le plus grand
  • Staten Island (151 km², 0,5 m d’habitants) : surnommé « the forgotten borough » car plus à l’écart et mal relié au reste de la ville (une ligne de ferry, un pont et basta)

Autrement dit, Manhattan – auquel tout un chacun pense à chaque fois qu’il entend parler de New York – ne représente qu’un treizième de sa superficie. Quant aux fameux gratte-ciels, j’ai lu quelque part qu’ils ne représentaient que 2% du bâti. C’est aussi une ville-monde avec 37,2% de ses habitants nés à l’étranger et où près d’un foyer sur deux parle une langue autre que l’anglais à la maison (source : census.gov). Nous contribuons d’ailleurs modestement à ces deux derniers chiffres.

En 1625, des colons hollandais bâtissent New Amsterdam, pour en faire un centre de commerce, notamment de fourrures, à l’actuel emplacement de Lower Manhattan. On devine qu’avec sa situation au fond d’une baie, à l’embouchure de la rivière Hudson, le site était idéal. Le mur extérieur de la bourgade – construit pour protéger la colonie d’attaques amérindiennes et anglaises – occupe l’actuelle Wall Street, d’où son nom. Le Directeur Général de la Compagnie des Indes Occidentales achète l’île de Manhattan pour l’équivalent de $900 actuels à une peuplade d’indiens Lenape (le nom de l’île serait une déformation d’un vocable Lenape signifiant « là où l’on récolte du bois pour faire des arcs »). Moins de quarante ans plus tard, un de ses successeurs se rend aux Anglais en 1664 et la ville est renommée en l’honneur du Duc d’York et futur roi d’Angleterre. Comme disent les Américains : and the rest is history.

4 commentaires sur “New York, New York

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s