Conseil aux expats : Passage de code (Permis de conduire #1)

L’étranger résidant aux États-Unis, s’il veut continuer à y conduire au-delà des premiers mois, doit obtenir le permis de l’État où il habite. La compétence des règles de conduite ayant été comme beaucoup d’autres déléguée aux États, il y a autant de lois que d’États. En l’occurrence, dans l’État de New York, il faut d’abord passer le code, ce qui permet d’obtenir un permis d’apprenti (Learner Permit). Ensuite, il faut faire 5 heures de cours théoriques avec une auto-école (Pre-licencing Course), puis passer le permis proprement dit (Road Test). Surprenamment, si on est âgé de plus de 18 ans, il n’est pas nécessaire de conduire avant de passer l’examen. Je ne m’en plains pas car ça me fait gagner du temps.

En fait, en Amérique du Nord, la pratique est généralement la suivante. On passe son code dès qu’on atteint l’âge légal pour ce faire – le plus souvent 16 ans, mais cela peut varier selon les États – puis on conduit la voiture familiale avec un adulte âgé de plus de 21 ans et ayant le permis (papa, mama, grand frère, grande sœur). Ce dernier signe ensuite un papier attestant que junior a bien conduit pendant tant de miles, et celui-ci peut alors passer son permis, qui plus est en utilisant la voiture familiale. Paradoxalement pour un pays où la voiture reste reine, les auto-écoles sont donc peu utilisées – uniquement pour les pre-licencing courses quand ils sont obligatoires, ou si besoin de prendre quelques heures de leçons de conduite pour apprendre des bonnes pratiques utiles pour l’examen – et donc peu nombreuses.

Le code se passe dans un bureau du DMV (Department of Motor Vehicle) de l’État. Celui où je suis allé un beau matin se situe en plein Manhattan et une foule impressionnante y attend déjà son tour. Ambiance de salle d’attente d’aéroport juste avant l’embarquement dans l’avion. Première queue à un guichet pour obtenir un ticket numéroté en fonction du motif de sa venue. Certains ont besoin d’une licence commerciale, d’autres viennent renouveler leur permis (il expire en règle générale au bout de 5 ans) ou échanger leur permis d’un autre État pour celui de New York suite à un déménagement. Le ticket commence donc par une lettre indiquant le motif puis un numéro. Ensuite, trouver un  siège libre et attendre son tour. Ce moment est assez perturbant car il est impossible de prédire son temps d’attente. D’une part les numéros sont appelés tous motifs confondus, donc un numéro commençant par un A peut ainsi suivre un autre commençant par un R par exemple, ensuite pour une lettre donnée, les numéros ne s’enchaînent pas suivant un ordre incrémental, et il faut donc rester scotché sur les télés pour être sûr de ne pas louper son tour. Difficulté supplémentaire, une voix enregistrée et monocorde dicte les nouveaux numéros appelés au fur et à mesure. À raison d’un nouveau ticket appelé toutes les 30 secondes, la litanie des numéros devient littéralement soporifique et l’attention se relâche.

Le code lui-même est très simple. Assis devant un écran d’ordinateur, il faut répondre à vingt questions à choix multiples et obtenir au moins quatorze réponses correctes. Sachant que le site du DMV propose des quiz pour s’entraîner où figurent toutes les questions posées lors du test, un peu de bachotage suffit pour passer. Deux semaines plus tard, le Learner Permit arrive dans la boîte aux lettres sous forme d’une carte plastifiée format carte bancaire avec photo, filigrane, signature et compagnie, au point qu’on se demande pourquoi tant d’effort a été déployé pour un permis qui reste provisoire.

2 commentaires sur “Conseil aux expats : Passage de code (Permis de conduire #1)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s