Green-Wood Cemetery (Brooklyn)

Situé au sud du quartier de Park Slope, le cimetière de Green-Wood s’étale sur une colline d’où l’on peut parfois apercevoir la pointe sud de Manhattan. Il consiste en un vaste parc paysager de près de 200 hectares, constellé de beaux arbres, de pierres tombales et de monuments funéraires.

À la différence des cimetières parisiens, ou d’ailleurs en France, celui-ci est moins dense, les tombes ne sont pas collées les unes aux autres, et l’on a davantage l’impression de visiter un parc arboré qu’un océan de marbre. Cette impression est renforcée par le fait que les tombes sont seulement marquées par des stèles et non par des pierres tombales. Seule la pelouse, évidemment tondue de frais, recouvre les corps enterrés, si bien qu’on marche littéralement sur les morts en recherchant une tombe célèbre, comme celle du peintre Jean-Michel Basquiat.

Certains défunts n’ont pas pu s’empêcher d’élever un vaste monument à leur gloire, dont la démesure et le style n’avaient de limite que le portefeuille de celui ou celle qui y repose. Faux temples grecs et autres mausolées kitsch avec portiques et statues rappellent ainsi que, pour certains, même les morts ne sont pas censés être tous égaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s