Beacon, NY

Hudson River, vue depuis la gare de Beacon
Dia:Beacon, la salle consacrée à Andy Warhol

La ville de Beacon se situe un peu au nord de Peekskill, au bord de la rivière Hudson. Les deux villes sont reliées à la gare de Grand Central Terminal par le réseau Metro North. Entourée de collines boisées où il est possible de randonner, la ville attire les visiteurs par son musée d’art contemporain, Dia:Beacon.

Celui-ci est installé dans une ancienne usine dont il a conservé les murs en briques et les hautes fenêtres. À l’intérieur, il offre un vaste espace où sont exposées des œuvres d’art contemporaines, souvent de grandes tailles, et rarement compréhensibles pour le commun des mortels. Un sentiment de vide y prédomine, tant par la taille des salles que par l’épure et la disposition des œuvres, souvent accrochées aux murs, comme si elles en faisaient partie intégrante. La perplexité et même, parfois, une impression d’imposture font qu’on se raccroche à certaines formes et matières, et ce sont elles qui, de vides en absences, dessinent notre propre déambulation dans un musée peuplé de parois lisses.

Agréable Main Street où s’alignent surtout des galeries et des boutiques de créateurs ; ce n’est pas ici que l’autochtone fait ses emplettes. Un souffleur de verre tient son atelier grand ouvert, attenant au magasin où ses produits sont vendus. Superbes réalisations avec des formes à la fois originales, régulières et sans bavures, dans des nuances d’oxydes métalliques, dont on se demande comment il peut les produire uniquement en soufflant, tournant et pinçant du verre en fusion.

Le trajet entre Beacon et New York est plaisant. Pendant une bonne partie du parcours, on longe la rivière Hudson dont l’eau coule par endroits à un mètre à peine des rails et rien n’arrête le regard vers les falaises envahies de végétation, les ponts et les bateaux de plaisance. Par deux fois, on traverse de petites lagunes remplies de roseaux et d’échassiers sur des bandes de terre pas plus larges que les voies ferrées. On se croirait tout à fait dans Le Voyage de Chihiro. Sur le chemin du retour, le train fait à chaque arrêt le plein de randonneurs et bientôt les chaussures montantes et sacs de marche envahissent l’allée centrale des voitures.

Dia:Beacon, une autre salle

Un commentaire sur “Beacon, NY

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s