Tous les saints du paradis

Lieux de culte à Crown Heights : florilège

En une demi-heure de balade à Crown Heights, j’ai croisé une douzaine de lieux de culte le long de Saint Johns Place et dans les rues avoisinantes, d’autant d’obédiences différentes. Beaucoup ressemblent à une boutique modeste, d’ailleurs généralement située dans une rue commerçante, en contraste avec le paradis que proclament leurs enseignes exaltées. Ma préférée occupe une boutique laissée vide par une agence de voyages. La mention « Travel Agency » est encore visible sur le côté de la devanture. Les voyages proposés sont à présent beaucoup plus spirituels et orientés plein ciel, sans être forcément moins onéreux pour autant.

Toutes, en tout cas, rivalisent d’inventivité dans leurs noms, tandis que leurs pasteurs – et généralement fondateurs – ont parfois la tendance décomplexée de se proclamer évêques, voire même archevêque, quitte à ne pas lésiner, sans vraisemblablement avoir jamais été intronisés par quiconque d’autre qu’eux-mêmes. Rien n’est sans doute trop beau pour s’imposer comme intercesseur auprès de ses fidèles, tant la concurrence est rude.

Quelques jours de balade dans des quartiers plus huppés, où les églises sont à la fois moins nombreuses, plus classiques par leur forme et moins outrancières dans leurs dénominations, me font établir une corrélation entre la pauvreté d’un quartier et son taux de population noire d’une part, et la prolifération des obédiences plus ou moins farfelues d’autre part.

Un commentaire sur “Tous les saints du paradis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s